Qu’est-ce que la pyramide des besoins de Maslow ?

Pyramide des besoins de Maslow - Abraham Maslow
Abraham Maslow

La pyramide des besoins de Maslow est la représentation pyramidale de la hiérarchie des besoins humains. Elle est basée sur une théorie de la motivation élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow. L’article où Maslow expose pour la première fois sa théorie, A Theory of Human Motivation, est paru en 1943.

Comment est constituée la pyramide des besoins de Maslow ?


La pyramide des besoins de Maslow établie par le sociologue hiérarchise dans l’ordre suivant 5 types de besoins :

– Physiologiques (alimentation, vêtement, habitat, …),
– Sécurité,
– Appartenance (à un groupe social),
– Estime,
– Auto-expression ou Auto-réalisation.

Cette pyramide est généralement représentée comme suit :

Pyramide des besoins de Maslow - Schéma

Selon Maslow, ces besoins sont hiérarchisés, cela signifie qu’un besoin de niveau inférieur doit normalement être comblé avant que celui du niveau supérieur prenne de l’importance.

En quoi les enseignements issus de cette pyramide sont-ils importants dans une approche pédagogique ?

Le besoin ultime, tel que défini par Maslow, est celui de l’auto-réalisation.

C’est dans ce besoin que s’exprime la motivation de l’enfant pour se développer, s’épanouir et progresser. Cela signifie qu’un enfant qui n’a pas satisfait les 4 premiers besoins mettra toute son énergie et sa motivation à les satisfaire et, en conséquence, sera moins en mesure de se motiver pour apprendre.

Donc, en tant que parents, nous sommes bien évidemment attentifs à ce que nos enfants aient leurs besoins physiologiques et de sécurité satisfaits. Mais nous devons aussi prêter attention à ce que l’enfant s’intègre dans des groupes sociaux (activités, clubs, sport, etc…). Et aussi leur apprendre à avoir de l’estime et de la confiance pour eux-mêmes.

Cet aspect revient souvent dans les différentes approches pédagogiques que j’évoque régulièrement sur ce site.

En discipline positive, par exemple,il faut toujours essayer de valoriser l’enfant dans ses efforts, qu’ils soient ou non couronnés de succès, pour qu’il prenne confiance en lui. Cela ne veut pas dire l’inonder de compliments ou travestir la réalité en cas d’échec mais dire ce qui est juste en mettant en avant les réalisations positives.

En complément, vous pouvez lire l’article sur ce sujet sur le site jaimepaslecole.com :

Vous pouvez également consulter ici la page Wikipédia consacrée à la pyramide de Maslow.

Retrouvez cet article en vidéo YouTube en cliquant ci-dessous :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.