Les cartes mentales ou cartes heuristiques en questions

Nous entendons de plus en plus parler des cartes mentales ou cartes heuristiques dans la vie de tous les jours, que ce soit en entreprise ou à l’école.

Nous pouvons aussi trouver énormément de livres sur le sujet.

Mais savons-nous clairement ce qu’est une carte heuristique ou mentale et quand, ou comment, l’utiliser ? Jaimepaslecole.com se concentrera sur l’utilisation de la carte mentale dans le domaine des apprentissages.

S’agit-il de recettes à appliquer ? Une formation est-elle nécessaire ? Est-elle adaptée pour tout un chacun ?

Jaimepaslecole.com tente de répondre à toutes ces questions en s’appuyant sur différentes sources et notamment les travaux de Tony Buzan, créateur du mind mapping.

carte heuristique-neurones

Qu’est-ce qu’une carte mentale ?

Selon Tony Buzan, le fondateur du « mind mapping » que l’on nomme aussi carte mentale ou encore carte heuristique :

« La carte heuristique ou mentale est une représentation de la pensée rayonnante ou le processus par lequel le cerveau humain génère des idées. En capturant celle-ci sur le papier, le mind mapping crée un reflet externe de ce qui se passe à l’intérieur du cerveau ».

Dans ce cas, la carte mentale est personnelle. Ce qui signifie qu’il n’est pas forcément pertinent pour votre enfant d’utiliser la carte heuristique de son camarade ou encore d’imposer une carte mentale à toute la classe sauf si celle-ci a été spécifiquement conçue pour la montrer à un public, pour un exposé par exemple.

 

Comment est présentée une carte heuristique ?

La carte heuristique ou mentale est composée d’un noyau qui représente l’idée principale, autour de laquelle sont ajoutées des branches principales et des branches secondaires.

Elle est avant tout un support visuel. La carte mentale peut être composée de lignes, de mots, d’images, couleurs, dessins, symboles, pictogrammes…

Vous trouverez des exemples dans la suite de cet article.

 

Pourquoi utiliser une carte heuristique ?

Elle permet d’associer ses idées autour d’une idée centrale. Elle se base sur un apprentissage qui n’est pas linéaire et qui s’apparente au fonctionnement naturel du cerveau.

 

A quoi sert-elle ? Quel est l’objectif ?

 1- Organiser et structurer ses idées

La carte heuristique permet de collecter, planifier ou encore synthétiser des informations. Elle est aussi utile pour aider votre enfant à catégoriser et à conceptualiser les données.

 2- Prendre conscience de sa façon d’apprendre

Elle permet d’utiliser ses sens et de les formaliser sur la carte. La carte heuristique ou mentale est un outil personnel qui permet à votre enfant de s’autoriser à représenter ce qu’il imagine dans sa tête.  Par exemple, si votre enfant entend une chanson, lorsque vous lui parler d’un sujet, il peut formaliser cette pensée en écrivant le titre de la chanson ou des notes de musique parce qu’il a fait un lien entre le thème et la chanson en question. Howard Gardner décrit 8 formes d’intelligence :

Carte heuristique-musique1- Musical-rythmique

2- Visuelle-spatiale

3- Verbal-linguistique

4- Kinesthésique

5- Interpersonnelle

6- Intrapersonnelle

7- Logico-mathématique

8- Naturaliste

Si votre enfant apprend une leçon en chantant, il utilise selon Howard Gardner son intelligence musical-rythmique. Votre enfant devient plus autonome dans ses apprentissages car il prend conscience de sa façon d’apprendre. Elle permet aussi à votre enfant de mener sa réflexion sur l’ensemble de ses connaissances et favorise la compréhension.

 3- Mémoriser

La carte heuristique ou mentale peut être performante pour aider votre enfant à mémoriser. Vous pouvez lire l’article « Comment améliorer la mémoire grâce à des exercices appropriés » qui donne des clés pour mémoriser de façon efficace et pérenne. Des moyens mnémotechniques, par exemple, peuvent être décrits sur une carte pour favoriser la mémorisation.

 4- Créer

Elle permet de favoriser la créativité de votre enfant. En effet, une idée amène une autre idée et ainsi de suite. Pour l’aider, autorisez votre enfant à exprimer ses idées comme il le souhaite, même si cela vous paraît « saugrenu » au premier abord. Vous pourrez être étonné du résultat !

5- Faire une présentation

Dans ce cas votre enfant utilise des « codes communs » de manière que les informations soient compréhensibles par son auditoire. Nous pouvons affirmer que la présentation est personnelle car celle-ci a un auteur. Cependant la présentation doit satisfaire l’auditoire. Par exemple, lors d’un examen, votre enfant doit satisfaire l’attendu de l’examinateur. Le processus est donc tout autre.

D’ailleurs, l’école demande encore trop souvent aux enfants d’apprendre des tas de connaissances sous un format et avec un rendu attendu standardisé sans tenir compte des processus d’apprentissage propres à chaque enfant. Ces étapes, pourtant essentielles, sont donc omises.

L’élaboration de la carte heuristique dépend de l’objectif que votre enfant se fixe avant de la créer. Chaque enfant apprend et mémorise différemment. Ainsi, sa carte sera donc différente de celui de son voisin. Par exemple, si votre enfant utilise la carte heuristique pour mémoriser une poésie ou autre, il peut utiliser des moyens mnémotechniques et les représenter sur sa carte. Ces moyens ne seront pas montrés à un public ou devant la classe par exemple.

A noter. La construction d’une carte mentale peut être très utile pour faire des liens interdisciplinaires.

Comment créer une carte heuristique ?

carte heuristique-questions

Il ne s’agit pas de « réécrire » sa leçon sous forme de carte mentale. Vous pouvez demander à votre enfant, ce qu’il imagine sur le sujet de la seconde guerre mondiale (par exemple) et poser ses idées sur la carte. Que voit-il, qu’entend-t-‘il ou que ressent-il ? Ce peut-être une bonne idée avant de commencer une leçon !

Une autre possibilité consiste à lui poser les questions suivantes : QQOQCP : Qui, Quoi, Où, Quand, Comment, Pourquoi ?

Demandez à votre enfant ce qu’il se passe dans sa tête ou ce qu’il imagine quand vous lui posez ces questions et n’oubliez pas de lui indiquer l’objectif avant de commencer.

Quand créer une carte heuristique ?

Vous pouvez demander à votre enfant quelles sont ses connaissances, ce qu’il imagine sur un thème donné avant d’aborder sa leçon ou même pour préparer une sortie à une exposition par exemple. Votre enfant peut ensuite construire sa carte mentale pendant ses apprentissages. Elle lui sera aussi très utile après, pour réactiver ses connaissances.

La prise de notes peut être aussi faite sous forme de carte mentale.

Bref, vous pouvez dessiner une carte mentale dans énormément de situations, de la liste de course à la préparation et la présentation d’une conférence ! 😊

Pour quel âge ?

Le principe de la carte mentale peut être abordé très jeune (2-3 ans) en créant par exemple des cartes mentales non plus sur le papier mais en utilisant des objets : les branches peuvent être des fils ou des cordes pour les plus jeunes. Les formes peuvent être des objets de la maison, des dessins, des images ou des mots selon l’âge de votre enfant.

Des exemples ?

Carte heuristique-Les formes

Vous pouvez vous amuser à les compléter en demandant à votre enfant ce qu’il imagine par exemple.

Idée principale : les formes

Demandez à votre enfant : « Quelles formes connais-tu ? », « Peux-tu me les montrer ou me le dire ? (Cela dépend aussi de l’âge de l’enfant) »

Vous construisez petit à petit avec lui une carte mentale qui pourrait être présenté comme celui-ci par exemple :

Idée principale : le présent de l’indicatif

Carte heuristique-Présent de l'indicatif

Quels sont les logiciels ?

Bien sûr, il est possible de construire ses cartes heuristiques ou mentales sur papier.

L’utilisation d’un logiciel permet de modifier et de faire évoluer vos cartes mentales facilement.  Le rendu final est « propre » et sans ratures. De plus, il vous permet par exemple de n’afficher que les idées principales. Son utilisation garantie une grande souplesse avec un choix de photos très large sur Internet.

Il existe aujourd’hui de nombreux logiciels gratuits comme Xmind ou Freemind. Mais si vous n’êtes pas très féru d’informatique, vous pouvez aussi construire vos cartes mentales avec des crayons et du papier. 😊

En guise de présentation, voici ce que pourrait être la carte mentale de l’article :

La carte heuristique en questions

La carte heuristique est un outil puissant et peut être utilisé tous les jours. Elle permet de « mettre sur papier » la propre manière de raisonner de votre enfant et de développer son esprit critique. En cela, elle est personnelle et construite en fonction d’un objectif précis (mémoriser, organiser des idées, etc…).

Même en étant un outil personnel, la carte mentale peut néanmoins être utilisée dans le cadre de présentation. Mais, dans ce cas, il conviendra d’utiliser des signes, mots ou codes compréhensibles pour l’ensemble de l’auditoire.

Dans le cadre de « projets » (par exemple, si votre enfant doit préparer une présentation qu’il devra présenter devant l’ensemble de ses camarades), il peut être judicieux de construire plusieurs cartes mentales, chacune servant un objectif distinct :

1

2

3

« Brainstorming » personnel

Organisation

Présentation

La carte recense l’ensemble des idées qui viennent à l’esprit sans les organiser ou les classer La carte organise et classe les idées issues du brainstorming

La carte présente les idées classées et utilise des signes, mots et codes compréhensibles par tout l’auditoire

= 3 cartes heuristiques

Une 4ème carte mentale peut même être envisagée, cette dernière servant de pense-bête pour faciliter la mémorisation de l’exposé.

Bref, les cartes mentales peuvent être utilisées de façons multiples et permettent de fil en aiguille, grâce à la façon simple qu’elles ont de présenter les liens entre différentes idées et notions, d’avoir une réflexion plus riche car elles incitent à ajouter et croiser les informations.

C’est finalement un outil simple, à la portée de tous, qui est un excellent support d’apprentissage même chez les jeunes enfants.

J’espère que cet article vous éclairera sur la façon la plus appropriée d’aborder le sujet avec vos enfants. Bien évidemment, tous vos avis sont les bienvenus et donc n’hésitez pas à laisser un commentaire sur le site ou à me faire part de vos témoignages ! Je compte sur vous !

Vous pouvez suivre l’actualité et les publications de jaimepaslecole.com en cliquant sur  sur ma page Facebook.

Pour finir, si vous souhaitez aller plus loin dans la découverte des cartes mentales, je vous propose la bibliographie ci-dessous :

  • Les Guides Buzan – « Mind map – Dessine-moi l’intelligence » de Tony & Barry Buzan
  • Cycles 1,2 et 3 – « Utiliser les cartes mentales à l’école » de Muriel Lauzeille

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.