L’empathie et sa définition

L’empathie, sa définition est tout simplement la capacité à se mettre à la place de l’autre afin de comprendre son mode de fonctionnement, ses pensées et ses émotions (joie, tristesse, souffrance…). Selon Jean Decety, neurobiologiste, professeur à l’université de Washington, et directeur du laboratoire Social Cognitive Neuroscience à Seattle, l’empathie est la capacité d’une personne à offrir une réponse émotionnelle face à l’émotion d’autrui. Mais c’est aussi la capacité à réguler cette réponse émotionnelle.

empathie définition 2

Il convient aussi de faire la distinction entre empathie, sympathie et compassion. Ce sont des notions proches, certes, mais néanmoins distinctes. En effet, la sympathie n’est pas de l’empathie, car cela signifie avoir de l’affinité avec son interlocuteur. De même, la compassion veut dire partager les mêmes peines que l’autre.

L’empathie permet de :

  • comprendre l’autre afin de le connaître davantage et cela permet aussi de se connaître de la même façon grâce à nos différences,
  • favoriser l’acceptation de chacun,
  • augmenter l’absence de jugement (c’est automatique au fur et à mesure qu’on ressent de l’empathie vis-à-vis des autres),
  • encourager la compréhension mutuelle,
  • promouvoir une entraide sans position de Sauveur-Sauvé.
empathie définition 3

Selon Le psychiatre, Nicolas Georgieff, ‘l’enfant est naturellement empathique […] ». A partir de 8 à 12 mois, l’empathie de l’enfant est purement « émotionnelle » (c’est-à-dire instinctive) et dès 4 ans, elle devient « cognitive », c’est-à-dire que l’enfant est capable d’avoir une idée de ce que l’autre ressent.

Pédagogie et empathie

On remarque que l’empathie est, par définition, une donnée centrale de la plupart des approches pédagogiques. C’est un pré-requis dans la Discipline Positive de Jane Nelsen tout comme dans une approche pédagogique Montessorienne.

Ecole et empathie

Selon Catherine Guéguen, pédiatre et auteure de Heureux d’apprendre à l’école, une relation empathique enseignant/enfant va avoir une grande importance dans le développement de l’enfant qui s’ouvrira à ses émotions et développera ses facultés cognitives comme la compréhension, la mémorisation, la motivation ou bien encore la créativité.

En complément vous pouvez lire les articles suivants sur le site jaimepaslecole.com : La discipline positive de Jane Nelsen (1ère partie) et La discipline positive de Jane Nelsen (2ème partie)

Vous pouvez également retrouver cet article en vidéo YouTube en cliquant ci-dessous :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

One Reply to “L’empathie et sa définition”

  1. Bonjour Élisabeth,

    Très intéressant comme sujet d’article.
    A mon sens, l’empathie est une forme d’intelligence émotionnelle fondamentale pour communiquer et accueillir l’autre tel qu’il est et pour ce qu’il est, sans entrer dans le jugement.

    Merci pour cette définition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.