La méthode de Singapour : Apprendre les mathématiques dès le CP

La méthode de Singapour, applicable dès le CP, est une méthode complète pour apprendre les mathématiques tout au long des classes primaires. Elle a été développée dans les années 80 par le Ministère de l’Education de Singapour. Elle est considérée par beaucoup comme une référence au regard des résultats de Singapour dans l’étude TIMSS qui classe Singapour à la 1ère place de l’apprentissage des mathématiques parmi plus de 50 pays.

Le principe de la méthode de Singapour

Le principe de cette méthode est d’étudier de façon explicite et en profondeur les notions mathématiques (addition, multiplication, fractions, nombres décimaux, etc.) et cela, jusqu’à ce que les élèves les maîtrisent parfaitement.

En effet, l’approche explicite sur laquelle repose la méthode de Singapour consiste en des explications claires et brèves des concepts couplées à une mise en application immédiate au travers de nombreux exercices et de résolutions de problèmes divers. La méthode de Singapour au CP utilise également de façon intensive la manipulation d’objet puis le dessin pour rendre l’abstraction mathématique la plus concrète possible.

En cela, cette méthode reprend ou adapte certains concepts de manipulation d’objets que l’on peut retrouver dans une approche Montessorienne (d’ailleurs, les travaux de Maria Montessori, mais aussi ceux d’autres pédagogues mondialement reconnus comme Piaget, Bruner et Polya, ont d’ailleurs servis d’inspiration dans la création de cette méthode). Dans un 2ème temps, la méthode de Singapour complète cette phase de manipulation par une phase de « mise en images » en encourageant les élèves à utiliser le dessin. Ce n’est que quand l’élève sera parfaitement à l’aise avec l’approche « imagée » qu’il pourra passer au stade de la pure abstraction.

La méthode de Singapour est extrêmement détaillée et progressive. Elle présente et étudie chaque notion mathématique de façon complète et jusqu’à la parfaite maîtrise par les élèves. Ce n’est qu’à cette issue que la notion suivante est introduite.

La méthode de Singapour en France

Céric Villani, Jean-Michel Blanquer et Charles Torossian

Quid de l’application de la méthode de Singapour en France ? Cette méthode est parfaitement compatible avec les recommandations de l’Education nationale. D’ailleurs, elle est recommandée dans le rapport qu’ont remis Cedric Villani (mathématicien) et Charles Torossian (Inspecteur de l’Education Nationale) au ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer en février 2018. Cependant, son déploiement nécessitera des efforts de formation du corps enseignant et devrait s’étaler sur plusieurs années.

En complément vous pouvez lire 2 articles sur ce sujet sur le site jaimepaslecole.com :

Vous pouvez également consulter ici la page très complète que la Librairie des Ecoles a consacré à cette méthode.

Vous pouvez également retrouver cet article en vidéo YouTube en cliquant ci-dessous :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.