Difficultés et troubles d’apprentissage

Lorsqu’on est face à un enfant qui a des problèmes d’apprentissage, on peut être amené à parler soit de difficultés d’apprentissage soit de troubles d’apprentissage. Mais quelles sont les différences entre les 2 notions ? S’agit-il de simples synonymes ?

Qu’est-ce que les difficultés d’apprentissage ?

Dans les faits, on va parler de difficultés d’apprentissage quand l’enfant présente des retards significatifs dans ses apprentissages mais avec les critères suivants :

  • Les difficultés sont temporaires et liées aux circonstances c’est-à-dire liées à l’environnement et pas à l’enfant lui-même (comme dans le cas d’un trouble auditif, visuel ou sensoriel par exemple);
  • Les difficultés peuvent être analysées et corrigées avec une approche appropriée ;
  • Les origines des difficultés sont multiples : affectives (contexte familial, peur de l’échec, démotivation,…), pédagogique (approche pédagogique non adaptée à l’enfant, changements fréquents d’école,…) ou bien cognitives (comme, par exemple, difficultés de concentration, difficultés orthophoniques, difficultés grapho-motrices qui mobilise l’attention de l’enfant et l’empêche de se concentrer sur l’orthographe,…).
troubles apprentissage 2
Qu’est-ce que les troubles d’apprentissages ?

Les troubles d’apprentissages (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie,…) entraînent un retard significatif dans la maîtrise des apprentissages et sont indépendants de l’intelligence (il ne s’agit en aucun cas d’un retard intellectuel de l’enfant) ou de la motivation. Ils se caractérisent, eux, de la façon suivante :

  • Ils sont persistants malgré les interventions réalisées ;
  • Ils sont liés au développement du cerveau lui-même (on parle de d’origine neurodéveloppementale) ;
  • Ils ne peuvent pas être expliquées par l’environnement, les capacités psycho-motrices, d’autres troubles intellectuels, sensoriels, ou psychiatriques ;
  • La mise en place de mesures de compensation est nécessaire (par exemple, autorisation à utiliser aux examens des systèmes de prédiction orthographiques, accès à un dictionnaire, accorder plus de temps lors des examens, etc…).
Détecter des troubles d’apprentissage

Contrairement aux difficultés d’apprentissage, les troubles d’apprentissage n’apparaissent pas soudainement. On trouve toujours des indices dans l’histoire du développement de l’enfant (sur le plan moteur, cognitif, langagier, etc…).

En ce qui concerne les troubles de l’apprentissage, vous pourrez trouver de multiples informations complémentaires sur le site du CHU Saint-Justine (dépendant de l’université de Montréal) en cliquant ICI.

Vous pouvez également retrouver cet article en vidéo YouTube en cliquant ci-dessous :

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   

One Reply to “Difficultés et troubles d’apprentissage”

  1. Bonjour Elisabeth, merci d’avoir pris le temps de différentier grâce à cet article, la différence entre troubles de l’apprentissage et la difficulté d’apprentissage. Il existe bel et bien des signes avant coureurs pour les troubles DYS, seulement attention, on ne pourra confirmer avec exactitude que l’enfant souffre de troubles DYS, qu’au deuxième semestre du CE2 car malheureusement troubles et difficultés se ressemblent comme deux jumeaux avant. C’est sans doute pour cela qu’un grand nombre de personnes les confondent 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.