3 moyens pour rester calme face aux comportements inappropriés de votre enfant

Cet article a été rédigé dans le cadre de l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. Ce blog regroupe, entre autres, le meilleur des articles, traduits en français, du site Zen habits de Leo Babauta, écrivain, marathonien qui a fait de la « zénitude » son crédo de vie.

Or, en tant que parent, vous savez tous que rester zen face à votre enfant est souvent un vrai challenge, notamment quand ce dernier vous fait une « scène»,  avant d’aller à l’école par exemple, et refuse catégoriquement d’appliquer vos consignes. Au-delà même des pistes que vous pourrez retrouver dans cet article, je vous conseille notamment la lecture de l’article « 10 bonnes habitudes pour passer d’excellentes journées » qui vous aidera à rester serein en toutes circonstances et pas seulement face à votre enfant » 😊 .

Qui ne s’est jamais senti au bord de la crise de nerfs devant un comportement inapproprié de son enfant ? Aucun parent, sans doute.

Lorsqu’on est parent, gérer les comportements inappropriés de ses enfants font partie du quotidien et pourtant, on se sent souvent désarmé face à eux : ce qui nous paraît habituellement logique n’a soudainement plus de sens face à la montagne d’incompréhension que devient notre enfant et qui ne semble réagir à aucun argument raisonnable.

Mais que signifie « raisonnable » ? Ce qui est « raisonnable » pour un parent ne l’est pas pour un enfant, car son cerveau en plein développement ne lui permet tout simplement pas de raisonner comme un adulte. Prendre conscience de cela peut vous aider à prendre du recul et, par conséquent, d’adapter votre comportement face aux réactions « intempestives » de votre enfant.

Le comportement inapproprié de votre enfant est sans aucun doute la manifestation d’un besoin auquel vous ne répondez peut-être pas de la façon (c’est le cas de le dire 😊) appropriée.

Comportement inapproprié - émotions

1- Identifier ses émotions et déceler « le vrai » besoin caché derrière son comportement inapproprié

Observez-le !

Un des réflexes à acquérir est de s’entraîner à détecter les signes avant-coureurs de son comportement inapproprié et d’identifier la « vraie raison » de celui-ci.

En effet, son comportement est souvent le seul moyen qu’a l’enfant d’exprimer une émotion qu’il n’arrive pas à maîtriser.

En effet, comme l’indique Isabelle Filliozat, jusqu’à 7/8 ans, le réseau de neurones de l’enfant n’est pas encore assez mature pour donner du sens à tout ce qu’il ressent et face à une émotion incomprise, tels une cocotte-minute, il explose dans des proportions qui nous paraissent déraisonnables.

Mais en tant que parent, vous avez un atout formidable par rapport à votre enfant : personne ne le connaît mieux que vous ! Rappelez-vous des dernières « crises » que votre enfant et vous avez traversées : quels signes précurseurs avez-vous pu identifier ?

Peut-être que :

  • Votre enfant est beaucoup plus silencieux que d’habitude,
  • Il fait la moue,
  • Il commence à réitérer toujours la même demande,
  • Il marche beaucoup plus lentement,
  • Il se gratte la tête, …

Chaque enfant est différent donc les signes avant-coureurs lui seront personnels. Mais si vous avez réussi à repérer de tels signes, dès leur apparition, vous pouvez agir. Demandez-lui rapidement s’il a quelque chose qui le tracasse. En posant des mots sur l’émotion qui pointe en lui et en agissant avec bienveillance et empathie, l’émotion pourra s’apaiser d’elle-même.

Détectez ses réels besoins !

L’enfant n’étant pas toujours le meilleur émissaire des pensées qui l’assaillent, il est important que vous puissiez identifier ce que veut votre enfant.

A cet égard, comme je vous en ai fait part dans mon article « Comment éduquer votre enfant grâce à la discipline positive», Jane Nelsen, dans son ouvrage « La discipline positive » présente une grille de lecture intéressante de votre ressenti face à un comportement inapproprié pour vous aider à déterminer l’objectif de votre enfant. Jane Nelsen en a défini quatre et les appelle les objectifs mirages :

Lors d’un comportement inapproprié votre enfant peut souhaiter :

1-      Attirer l’attention

2-      Dominer

3-      Se venger

4-      Se conforter dans « son incapacité ».

Ces objectifs mirages ne sont pas une fin en soi. Ils cachent les réels besoins de votre enfant.

Vous pouvez vous poser la question : « Pourquoi souhaite t ‘il attirer l’attention ? » Est-ce un besoin de votre présence lorsqu’il rentre de l’école, par exemple ?

Communiquez, interrogez votre enfant.  Un échange de qualité et dans le calme, permettra à votre enfant de s’exprimer librement et pourra vous aider à déterminer quels sont ses réels besoins.

Bien évidemment, à chaque besoin une réponse adaptée est nécessaire. Mais avant d’y apporter une réponse, un préalable est nécessaire que ce soit avant, pendant ou après la crise : garder son calme !

Comportement inapproprié-calme

2- Gardez votre calme !

Malgré toute vos précautions, vous êtes exténué par le comportement inapproprié de votre enfant. L’énervement, la frustration ou la colère que vous pouvez ressentir ne seront en aucun cas vos alliés.

La meilleure attitude à adopter est de rester calme et de reconnaître vos propres émotions.

Comment garder son calme ?

  • Essayez de garder un ton apaisé. Hausser le ton, ne donnera aucun résultat probant ;
  • Si vous sentez le stress monter, prenez le temps de respirer profondément;
  • Si vous êtes à la maison, ou dans un endroit qui vous le permet, isolez-vous quelques minutes le cas échéant ;
  • Si vous n’êtes pas seul et que vous ne vous sentez véritablement pas en situation de gérer la crise, passez la main à l’autre parent ou à une autre personne bienveillante.

Le rôle de parent est un marathon et pour garder son calme dans certaines circonstances, mieux vaut avoir un sommeil suffisant et une bonne hygiène de vie 😊 !

Déculpabilisez ! Vous n’êtes pas parfait ? Et alors ! Moi non plus et les autres pas plus !

Une fois que vous vous sentez apaisé, vous allez être en mesure d’affronter la situation et d’y apporter une solution appropriée.

3- Résoudre la situation ou … la contourner

Comportement inapproprié-contournement

La meilleure façon de résoudre un comportement inapproprié n’est pas de l’éviter car votre enfant ne fera qu’enfouir son mal-être qui pourra ressortir plus tard de façon beaucoup plus intense.

Cependant, certaines situations peuvent être propices à un « contournement ».

Par exemple, vous avez identifié, les signes avant-coureurs d’un comportement inapproprié de votre enfant. Vous avez interrogé et observé votre enfant sur son comportement et vous avez identifié ce qui ne va pas mais vous n’avez pas de solution immédiate à proposer car vous ne pouvez pas intervenir tout de suite. Dans ce cas, la meilleure stratégie à adopter est celle du contournement.

Votre enfant, traîne des pieds pour aller à l’école, proposez-lui par exemple, d’aller choisir ensemble les habits qu’il portera aujourd’hui et tournez le tout en jeu.

Attention, il ne s’agit pas d’oublier totalement sa demande, mais de la reporter à un moment où vous serez en mesure d’y répondre de façon plus adéquate. En rentrant le soir, dans un climat calme et détendu, vous pourrez parler pour essayer de trouver une solution ensemble.

Jane Nelsen propose des réponses en fonction de l’objectif mirage de votre enfant que vous retrouverez dans mon article : « comment éduquer votre enfant grâce à la discipline positive ».

Elle préconise, par exemple, les réponses suivantes :

Dans le cas où votre enfant souhaite attirer l’attention lors de son comportement inapproprié :

  • Vous ne mentionnez pas le comportement inadéquat de votre enfant ;
  • Faites-le participer;
  • Vous vous rapprochez de votre enfant et vous vous rendez disponible (pas de téléphone ou toute autre distraction à proximité.) …

Si votre enfant souhaite dominer :

  • Montrez lui votre compréhension sans approuver son comportement (je comprends ce que tu ressens mais ton attitude n’est pas correcte);
  • Offrez des choix fermés à ses demandes (« tu veux le rouge ou le bleu ? » plutôt que « Quelle couleur veux-tu ? »);
  • Donnez lui des responsabilités et laissez lui le choix de certaines activités

Si votre enfant exprime une envie de revanche :

  • Ne ripostez pas;
  • Calmez le jeu autant que possible;
  • Montrez vous empathique et partagez vos émotions

Dans le cas où votre enfant exprime un sentiment d’incapacité :

  • Rassurez votre enfant;
  • Mettez le l’enfant en situation de réussite en lui fixant des objectifs intermédiaires;
  • Servez lui de modèle en réalisant, par exemple, la moitié d’une étape et en lui demandant de réaliser la 2ème partie (pour un dessin, par exemple)…

Ne baissez pas les bras, ne pas avoir réussi à gérer un comportement inapproprié de votre enfant, ne signifie pas que vous n’arriverez pas à gérer les prochains. Aucun d’entre nous n’est parfait : il faut relativiser et rester « ZEN ».

N’hésitez pas à partager vos réussites mais aussi vos échecs (qui ne sont que des réussites en devenir) en laissant un commentaire sous l’article.

Vous pouvez suivre l’actualité et les publications de jaimepaslecole.com en cliquant sur “j’aime” sur ma page Facebook.

Vous pouvez, si vous le souhaitez, vous abonner à ma chaîne YouTube Jaimepaslecole.

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 14
    Partages

One Reply to “3 moyens pour rester calme face aux comportements inappropriés de votre enfant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.